CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com
Diplomatie/ Coopération bilatérale

Le nouvel ambassadeur taïwanais opte pour la continuité

jeudi 13 mars 2014 par Administrator

A l’occasion de son entrée en fonction, le nouvel ambassadeur de la République de Chine (Taïwan) en Haïti, Hwang Tsai-Chiu, a offert lundi soir à Pétion-Ville, une réception pour signifier sa présence dans le pays. Il succède à l’ambassadeur Bang-zhy Liu, qui depuis moins de quarante-cinq jours représente son pays en République fédérale de Suisse.

La mission diplomatique de Taïwan en Haïti était lundi soir à l’honneur à l’hôtel Royal Oasis. Tous les invités de l’ambassadeur Hwang Tsai-Chiu, qui organisait une cérémonie pour marquer sa prise de fonction dans le pays, ont découvert lors de cette soirée l’hospitalité chinoise. Des membres du gouvernement haïtien, des pouvoirs judiciaire et législatif, des représentants d’agences onusiennes, des diplomates et des patrons de médias étaient au rendez-vous. On peut citer l’ambassadeur de la République dominicaine, Ruben Silié Valdez, le consul honoraire de la Syrie, Hatem Farah, le président de la Chambre des députés, Jacques Stevenson Timoléon, le président de la Cour de cassation, Anel Alexis Joseph, le porte-parole de la présidence, Lucien Jura, le directeur du Nouvelliste, Max E. Chauvet et celui de Radio Télé Ginen, Jean Lucien Borges.

Dans son allocution, l’ambassadeur Tsai-Chiu fait savoir que c’est avec une joie sans pareille qu’il commence sa mission en Haïti en tant qu’ambassadeur, du fait qu’Haïti est un pays ami de la République de Chine (Taïwan) depuis 58 ans. Il soutient que durant sa mission, il compte donc assurer une bonne continuation d’exécution de chaque projet de coopération déjà existant dans la mesure du possible, notamment dans les secteurs de l’agriculture, de l’infrastructure, de l’aide humanitaire, et de l’éducation. Il souligne avoir séjourné en Haïti entre 2006 et2008, où il a travaillé dans les importants projets de coopération bilatérale.

« Je suis revenu dans votre si beau pays depuis le 6 février 2014, ne pouvant maîtriser mon émotion, heureux de revoir les couleurs d’Haïti, de sentir à nouveau les odeurs de cette terre, d’entendre palpiter le cœur de ce peuple si plein d’énergie et de rêves. Depuis mon retour en Haïti, j’ai hâte de rencontrer mes anciens amis afin de continuer à développer avec eux des relations d’amitié et de coopération », dit le diplomate.

Ancien conseiller à l’ambassade de 2006 à 2008, M. Tsai-Chiu confie que juste après le tremblement de terre de 2010 en Haïti, soit le 17 février 2010, il était revenu en Haïti de son poste en Belgique pour une mission d’assistance. Il a souligné que son pays avait envoyé cinq équipes médicales et de secours pour sauver des Haïtiens affectés par le séisme. Parallèlement, il en a profité pour faire une présentation de son pays qui compte 23 millions d’habitants. Selon lui, les Taïwanais, travailleurs et dynamiques, sont d’un naturel optimiste.

« Pour vous permettre de mieux connaître mon pays, je vous donne ces quelques chiffres utiles. En 2013, le commerce extérieur de Taïwan était évalué à 576 milliards de dollars américains, classé au 18e rang mondial. En termes de revenu per capita, avec 39 250 dollars américains, Taïwan est classée au 28e rang mondial. En termes d’Indice de développement humain (IDH), Taïwan est classée au 21e rang mondial. Avec des réserves de devises étrangères totalisant 420 milliards de dollars américains, son pays occupe le 4e rang mondial, poursuit-il, ajoutant que depuis 50 ans, Taïwan a eu une expérience extraordinaire de développement économique, que nous partageons avec les pays amis, surtout avec le peuple haïtien. »

A cette occasion, le personnel de l’ambassade, sous les auspices du troisième secrétaire Kuang-Yu Wu, a projeté sur des écrans géants trois grandes réalisations du gouvernement taïwanais en Haïti qui témoignent de manière effective du renforcement de la coopération entre les deux États. Il s’agit du projet de renforcement de la capacité de production des semences de riz dans l’Artibonite (2014-2017), qui est financé à hauteur de 10 millions de dollars, dont 9 millions sont apportés par Taïwan et le reste par le Trésor public haïtien. Il y a aussi le projet de coopération et de développement de la filière céréalière dans la vallée des Cayes (2013-2016), financé à hauteur de 10 millions de dollars américains et coordonné par James Wang et Jeune Pierre. Le dernier projet est axé sur les travaux de la firme taïwanaise OECC qui exécute de nombreux projets, dont la réhabilitation de 12 km de route menant à Côtes-de-Fer pour 15 250 000 dollars ; sans oublier la reconstruction de la Cour supérieure des comptes financée à hauteur de 15 millions de dollars, dont la remise aura lieu en juin 2015.
Amos Cincir et Dominique Domerçant

Voir en ligne : Le Nouvelliste







Accueil | Plan du site | info visites 407624

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités Nationales et Internationales  Suivre la vie du site Synthese du jour   Politique de publication

Haitimonde Network