CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Santé publique : conjurer ​les menaces des maladies infectieuses

dimanche 16 février 2014 par Administrator

L’administration Obama a annoncé cette semaine qu’il envisage de travailler avec plus de deux douzaines de pays et des organismes internationaux pour créer une nouvelle initiative anti-maladies infectieuses.

Cette initiative a pour principal objectif de minimiser les dangers d’épidémies de maladies mortelles. Dirigée par les Centres de contrôle des maladies et de la prévention - Centers for Disease Control and Prevention (CDC)-, cette initiative des États-Unis, en partenariat avec les gouvernements à travers le monde, vise à atténuer les maladies infectieuses qui menacent de se propager à travers les frontières.

Les CDC travaillent déjà, de concert avec le Pentagone, dans le cadre d’un programme bénéficiant d’un financement de 40 millions de dollars et impliquant une dizaine de nations, pour aider l’Ouganda et le Vietnam dans leurs combats contre plusieurs maladies mortelles.

En Ouganda, les dangers vont de virus Ebola au choléra en passant par la tuberculose résistante aux médicaments. Le Vietnam est aux prises avec des flambées de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) et la souche de la grippe aviaire H5N1.

Le SRAS a alarmé de nombreuses capitales étrangères, il y a environ 10 ans, lorsque la pandémie, qui a commencé en Chine, a provoqué la mort de près de 800 personnes dans plus de 30 pays, tout en causant des pertes en ressources évaluées à 30 milliards de dollars.

La nouvelle initiative conjointe vise à prévenir, détecter et bloquer les menaces de maladies infectieuses avant qu’elles ne deviennent incontrôlables. Ce faisant, les gouvernements espèrent non seulement réduire le potentiel de mortalité découlant de ces maladies, mais aussi diminuer leur charge financière sur les programmes gouvernementaux.

Les États-Unis espère atteindre ces objectifs en renforçant la sécurité dans les laboratoires de maladies infectieuses ainsi que dans les programmes de vaccination, tout en créant des centres d’intervention d’urgence qui peuvent réagir rapidement aux flambées épidémiques.

En plus du Vietnam et de l’Ouganda, les États-Unis s’attendent à la participation de la Chine, l’Inde, la Russie, l’Arabie Saoudite , l’Afrique du Sud, entre autres pays.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture des Nations Unies (FAO), et l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) participent également à l’initiative conjointe.

Source : http://www.allgov.com

HA/radio Métropole Haïti

Crédit photo : Stephen Wandera, AP

Voir en ligne : radio Métropole Haïti







Accueil | Plan du site | info visites 407565

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités Nationales et Internationales  Suivre la vie du site Synthese du jour   Politique de publication

Haitimonde Network