CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Abner Vilmé, inspecteur général en chef de la PNH

mercredi 25 avril 2012 par Administrator

C’est dans un contexte difficile qu’Abner Vilmé a été nommé, mardi, inspecteur général en chef de la police nationale. « Je suis prêt à assumer ma responsabilité et je suis conscient de l’immensité du travail qui nous attend », a-t-il déclaré dans une interview exclusive accordée au Nouvelliste, mardi soir.

Haïti : Abner Vilmé prend les rênes de l’inspection générale de la police environ 10 mois après la démission de son prédécesseur, Fritz Jean. Le nouveau numéro deux de l’institution policière, qui attend son installation, pense qu’il est assez armé professionnellement pour cette nouvelle tâche. « Je suis prêt à assumer ma responsabilité et je suis conscient de l’immensité du travail qui nous attend. Mais, il ne s’agit pas seulement d’un inspecteur général en chef. La Police nationale d’Haïti (PNH) est une institution et l’inspection générale en est une branche », a-t-il confié au journal.

Dans le contexte de confusion que vit ces derniers jours la police nationale (assassinats, grève...), le haut gradé de la PNH a estimé que les policiers méritent d’être mieux encadrés. En outre, M. Vilmé a souligné que le volet discipline des policiers doit être accentué dès leur formation à l’académie. Selon lui, les policiers doivent prendre conscience de leurs responsabilités de sécuriser les vies et les biens de la population.

Le nouveau inspecteur général en chef de la PNH a aussi reconnu qu’il existe des frustrations au sein de l’institution policière. Mais, il y a une façon de l’exprimer, a-t-il martelé. « A la tête de chaque commissariat, il y a un responsable. C’est le travail du commissaire de prendre les doléances des policiers et les porter au plus haut niveau de la hiérarchie de l’institution, selon le niveau des doléances », a expliqué Abner Vilmé.

Le nouveau inspecteur général en chef n’est pas né de la dernière pluie au sein de la PNH. Avant sa nomination à l’inspection générale, Abner Vilmé était le directeur départemental du Nord-Est de la police nationale. Il fait partie de l’institution depuis 1995. Tour à tour, il à été affecté à la direction générale et à l’académie. M. Vilmé dit bien connaître l’histoire et le parcours de la PNH.

Il a dirigé également le département de l’Artibonite. Il était aussi responsable de l’Unité de sécurité générale du palais national (USGPN).

Il arrive à ce nouveau poste à un moment où les policiers deviennent la cible des bandits armés. L’agent de police Jean Hilaire Milot est la quatrième victime au sein de la PNH en moins de deux semaines. Il a été abattu, mardi, dans le quartier d’ONA-Ville, dans la plaine du Cul-de-Sac, par des inconnus armés circulant à moto. Les malfrats sont partis avec l’arme de service du policier après leur forfait.

Selon les précisions du porte-parole adjoint de la police nationale, Jean Hilaire Milot a été abattu alors qu’il était en tenue civile dans une camionnette. Trois autres personnes ont été blessées lors de cette attaque, a ajouté Gary Desrosiers.

Après la désignation de Abner Vilmé à l’inspection générale, les autorités du Conseil supérieur de la police nationale (CSPN) devraient encore nommer les autres inspecteurs généraux. Avant sa démission, le prédécesseur de M. Vilmé, Fritz Jean, se plaignait toujours du fait qu’il avait les mains liées et qu’il était pratiquement seul à cette branche de la PNH. Il exigeait la nomination d’autres inspecteurs généraux.

Robenson Geffrard

Voir en ligne : www.lenouvelliste.com







Accueil | Plan du site | info visites 317738

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Textes d’Opinion   Politique de publication

Haitimonde Network