CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

CTCEP : Ralph Théano appelle à la patience

mercredi 3 avril 2013 par Administrator

L’exécutif attend encore des clarifications sur le choix du Parlement et le dénouement de la crise opposant le CSPJ à ses trois représentants siégeant au CEP, a fait savoir le ministre Chargé des relations avec le Parlement. Sans quoi, le CTCEP ne sera pas opérationnel, a affirmé Ralph Théano.

Patience. Tel est le mot clé aujourd’hui de Ralph Théano à tous ceux qui réclament la publication officielle de la liste des neuf conseillers électoraux devant réaliser les prochaines élections. Selon le ministre Chargé des relations avec le Parlement, le Collège transitoire du Conseil électoral permanent (CTCEP) ne sera pas opérationnel avant la clarification de certains points tant du côté des parlementaires que du côté du pouvoir judiciaire. « Nous devons faire le point sur certaines choses. Je comprends que tout le monde soit pressé, mais ’’twò prese pa fè jou louvri’’ », a-t-il dit mardi matin sur Radio Magik 9.

Le ministre a reconnu qu’il y a eu des avancées au niveau du CSPJ pour régler le problème avec ses trois représentants qui siègent au CEP. « Je ne crois pas que ni moi, ni vous, ni personne a vu la lettre de démission des trois représentants du CSPJ au CEP, a-t-il évoqué. Ce problème doit être résolu parce que vous savez qu’on ne peut pas révoquer des juges électoraux. Même si ce problème est en voie de résolution, il faut qu’il soit résolu définitivement pour qu’on puisse avancer. »

Selon lui, le 12 mars dernier, au palais national, le président Martelly n’a jamais annoncé la démission des trois premiers représentants du CSPJ au CEP, à savoir Salnave Exantus, Yves Benoît Jean-Marie et Patrick Métellus. « Il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs. Nous devons prendre notre temps pour bien faire afin d’avoir de bonnes élections... ceux qui demandent des élections à la va-vite seront les premiers à critiquer... », a déclaré M. Théano.

Un des trois représentants contestés du CSPJ au CEP a confié au journal qu’ils devaient avoir une rencontre mardi sur la question de leur démission. Ce conseiller a indiqué que l’un d’eux, Patrick Métellus, a posé comme condition à sa démission sa réinsertion dans l’appareil judiciaire. Il a déjà adressé une correspondance en ce sens au président du CSPJ.

Selon Ralph Théano, même du côté des parlementaires, tout n’est pas encore clair sur la formation du CTCEP. Il a souligné que, malgré l’intervention du président du Sénat, Simon Dieuseul Desras, confirmant qu’il avait effectivement donné mandat au sénateur Andris Riché pour finaliser le processus de désignation des trois représentants du Parlement au CTCEP, le Palais national attend toujours des clarifications sur le choix des parlementaires à la suite de la correspondance du chef de cabinet de Michel Martelly.

Dans la lettre de transmission du Parlement au chef de l’Etat, M. Théano a relaté ce qui suit : « Les présidents du Sénat et de la Chambre des députés vous présentent leurs compliments et ont l’honneur de vous faire part de la décision du Corps législatif d’entériner et d’homologuer le choix de la commission bicamérale chargée de désigner au nom et pour le Parlement... ». Selon le ministre, peut-être qu’il y a une faute de frappe ou de contexte, « mais nous savons que ce sont les deux présidents qui ont choisi les trois noms », a-t-il souligné.

« Je crois que, jusqu’à présent, par élégance, nous attendons ces clarifications, a fait savoir le ministre Théano. Même pour la forme, a-t-il dit, ce ne sera pas une mauvaise chose que l’ensemble de ces points soient clarifiés afin d’avancer rapidement. »

Interrogé sur la confidence d’un proche conseiller du chef de l’Etat au Nouvelliste annonçant la formation du CTCEP pour jeudi prochain, Ralph Théano a indiqué que le conseiller est responsable de ses paroles et qu’il peut dire tout ce qu’il veut. « Effectivement, nous avons un Conseil des ministres mercredi, mais l’agenda n’est pas public », a-t-il dit, soulignant que les choses doivent se faire de façon régulière.

Selon ce qu’a confié au Nouvelliste ce proche conseiller de Michel Martelly, les trois noms de l’exécutif seront présentés et discutés en Conseil des ministres mercredi prochain. « Le président Martelly aura ensuite à dîner avec les neuf membres du CTCEP dans la même journée du mercredi, a indiqué notre source au palais national. Jeudi au plus tard, le pays se réveillera avec un CTCEP opérationnel, puisque le chef de l’Etat aura déjà publié l’arrêté nommant les conseillers électoraux », avait annoncé notre contact au palais national.

Même si, a souligné M. Théano, les trois noms de l’exécutif sont choisis mercredi en Conseil des ministres, ils ne seront pas publiés. « Légalement, je ne pense pas que nous soyons en mesure de les publier », a-t-il dit.

Ralph Théano n’a pas écarté la possibilité que l’exécutif rende publics ses trois noms sans toutefois publier officiellement, pour le moment, les neuf noms qui doivent former le CTCEP. Cependant, il a réitéré la volonté du pouvoir de voir les élections se réaliser avant la fin de l’année.

Le président et l’ensemble du gouvernement ont toujours manifesté leur intérêt d’aller aux élections le plus rapidement possible, a-t-il dit. « Nous avons toujours dit qu’à une certaine mesure, nous sommes prêts moyennant que les choses soient faites dans les normes », a soutenu Ralph Théano.

Robenson Geffrard,

rgeffrard@lenouvelliste.com








Accueil | Plan du site | info visites 317879

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network