CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Favoriser l’émancipation économique et sociale des femmes haïtiennes - par : Amos Cincir, Lenouvelliste.com

mercredi 14 décembre 2011 par Administrator

La septième édition du Salon annuel de la production féminine a bel et bien eu lieu le week-end dernier dans les jardins de l’hôtel Karibe Convention Center, à Pétion-Ville. 64 exposants et exposantes venus des dix départements géographiques du pays y ont présenté leurs créations. Cet événement immanquable portant la marque de Femmes en démocratie entend oeuvrer à l’émancipation économique et sociale des femmes d’Haïti.

Haïti : C’est devenu un véritable carrefour de rencontres entre des professionnels et le grand public, le Salon des Femmes en créations et productions. La septième édition de cette foire, s’est tenue les samedi 10 et dimanche 11 décembre 2011, à l’hôtel Karibe ; elle a été créée en 2004 par une poignée de femmes menées par Danielle St-Lot, présidente de la fondation « Voix essentielles - Femmes en démocratie ». Cette foire laissait admirer l’immense champ de la création et de la production féminine haïtienne, dans des domaines aussi variés que l’artisanat artistique, l’agroalimentaire, les plantes médicinales, l’habillement, les bijoux, la photographie, l’ameublement, le lampadaire, la décoration intérieure, etc.

Cet événement cible les femmes en tant que prescriptrices de la consommation des ménages et s’adresse également à leur rôle de productrices. Il met la question de la production et de l’accès au marché au coeur des débats sur le développement et s’attache à promouvoir les entrepreneuses. C’est aussi l’expression positive en faveur du dynamisme, des talents économiques des femmes et de la recherche des opportunités pour l’amélioration de la qualité de leurs produits et de leur commercialisation. Ainsi, les organisatrices du salon affirment que les artisanes ont confectionné des produits exportables, susceptibles d’intéresser tant les visiteurs haïtiens que les visiteurs étrangers.

D’après Danielle St-Lot, l’une des initiatrices, ce salon place les femmes comme actrices dans le processus de production et comme levier économique indispensable au développement local et économique haïtien. Selon Mme Saint-Lot, l’un des premiers succès de cette édition a été au niveau du nombre des exposants, qui est passé à plus d’une quinzaine de nouvelles entreprises cette année, avec la participation de quelques artisans venus renforcer cette foire. Malgré la présence de nouveaux exposants, on a remarqué l’absence de certains produits venant de régions bien spécifiques du pays, notamment les articles en bambou provenant de Marmelade.

« Chaque année, on reçoit beaucoup plus de demandes de la part des exposantes. La 7e édition du Salon annuel de la production féminine était axée beaucoup plus sur le beau et la qualité, parce que nous voulons à tout prix atteindre des marchés sophistiqués. Je peux dire haut et fort que, d’année en année, cet événement devient plus productif et plus positif », s’est réjoui Mme St-Lot, qui affirme que cette énième édition est conçue pour faire plus de pratique que de théorie autour des défis auxquels les femmes font face en matière d’autonomisation économique.

Sur le plan de la vente, plus d’un s’accorde à dire que l’événement du week-end a été une réussite et a permis aux clients de lier connaissance avec leurs produits et de maintenir, tout au long de l’année, le contact avec elles. Cependant, de petites exposantes rencontrées lors de la première journée nous confiaient que cela n’allait pas trop bien pour elles, et cela, à cause de l’espace peu enviable qu’elles occupaient sur le site de l’événement.

Marie Solange Midy, de l’atelier Art Deco qui réalise des objets décoratifs à partir des déchets du cocotier, de « taches », de « lianes », de « tuiles » et du « vernis », estime que certaines exposantes possèdent un artisanat de valeur et travaillent à créer des objets finis ou de décoration, utilisant les matières que leur offre la nature, tels que le bois, la terre, le fer, la pierre, etc. Passionnée de l’art décoratif, cette artisane laisse croire que son métier est de plus en plus mis en valeur au fil du temps. Pour elle, participer au salon Femmes en Créations et Productions est toujours une expérience enrichissante et profitable.

Le stand de Phelicia Dell à l’entrée du Salon était, quant à lui, assorti avec des sacs à main et d’autres oeuvres d’art, etc. « En dépit des difficultés économiques du pays, le public a répondu à l’appel. Je peux dire franchement que c’est une nouvelle expérience réussie », témoigne la designer de renom, l’air satisfait.

Appréciation des produits

Cette année au Salon, il y avait un attrait plus captivant pour les visiteurs ; la diversité et la qualité des produits étaient de plus en plus appréciables comparativement aux éditions précédentes ; cette année, des stands comme, « Midlange Art Deco » , « Atelier Michaëlle », « atelier Calla », « Asosiyasyon fanm plantez Renal », « Bougie lakay », « Jocecouture », « Artisans du Soleil », « Kay Ayizan », « Damdam »,« Josiane Broderie-main », « Mag Art Créations », « Anatraf », « Atelier des Abricots », « Altagrâce Production », « Trésors de Gerry », « Gay poterie », « Galerie Marassa »,« Metisse », « Lafleur Produit Pailletés », etc, ont séduit tant par l’originalité que par la qualité de leurs produits et services.

Comme d’habitude, les organisateurs, qui ne cachent pas leur satisfaction quant au succès de cette foire, ont récompensé les propriétaires de 5 stands pour l’originalité et la créativité dont elles ont fait montre dans l’aménagement de l’espace d’exposition. Suite à la délibération des membres du jury composé d’un Haïtien et de trois Américains, les cinq stands primés sont : Atelier Calla (meilleur design et efficacité), Anatraf (Pour son emballage original du chocolat avec des produits naturels locaux), Atelier des Abricots ( prix spécial pour l’utilisation de dessins folkloriques haïtiens dans la broderie) et l’Atelier Damdam.

Enfin, il faut noter que les visiteurs ont apprécié les produits artisanaux dans une ambiance de fête. Cadre agréable, environnement convivial, le site de l’événement a été, pendant ces deux journées, un véritable marché de produits artisanaux de grande utilité. Acheteurs et visiteurs en ont eu pour leur délectation. Cette édition a eu le grand mérite d’avoir pu offrir aux visiteurs haïtiens et étrangers la bonne santé et la richesse de la production féminine locale.

Amos Cincir

cincir2005@yahoo.fr

mcincir@lenouvelliste.com








Accueil | Plan du site | info visites 317980

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site CONDITION FEMININE  Suivre la vie du site Echo des Femmes   Politique de publication

Haitimonde Network