CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Haïti - Économie : Les grandes entreprises doivent changer leur modèle d’affaires

lundi 28 janvier 2013 par Administrator

Au 43e Forum Économique Mondial de Davos (Suisse), qui réunit plus de 2,500 participants et 50 Chefs d’État, le Premier Ministre, Laurent Lamothe a déclaré qu’il voulait que les grandes entreprises, qui sont présentes en Haïti à travers des Fondations changent leur modèle d’affaires et investissent directement « Dans mes entretiens, j’ai vu qu’il y avait un intérêt pour Haïti. Ce que nous demandons, c’est que les entreprises changent leur façon de faire des affaires, qu’elles passent de la Fondation à l’investissement. »

Il ne veut plus, que les gens pensent qu’Haïti est un endroit pour mettre en place un organisme de bienfaisance, mais comme un endroit pour créer une entreprise. « En Haïti, les entreprises, peuvent faire égal ou mieux, que n’importe quel grand pays, » a affirmé le Premier Ministre.

Les raisons pour vouloir investir sont nombreuses, a indiqué Laurent Lamothe, citant : la relation privilégiée d’Haïti avec les Etats-Unis, sa situation géographique et la prise de conscience, que le pays a de nombreux besoins à résoudre, qui représentent des potentiels d’affaires « En Haïti, nous avons besoin de plus d’électricité, plus d’eau, plus de routes, autant d’opportunités pour les entreprises ». Le Premier Ministre a mis au point un programme d’actions basé sur les contacts directs avec les dirigeants d’entreprises, qu’il a mis en application au Sommet de Davos [Coca Cola, Western Union, Heineken, Unilever ou Accenture] et obtenu déjà des promesses d’investissement, de Heineken et de nouveaux projets avec Coca-Cola.

« Nous avons quelque choses que peu de pays ont, nous avons un accord préférentiel avec les États-Unis, et la proximité géographique est un gros avantage. Nous avons également un régime préférentiel pour la production textile [...] nous exportons aux États-Unis sans payer de taxes et nous avons un code d’investissements très agressif et incitatif, qui permet aux entreprises, pendant 15 ans de ne pas payer d’impôts et le libre transfert des capitaux et des bénéfices.

Le Premier Ministre a souligné, que le principal défis, était de convaincre les entrepreneurs, que leur investissements trouveront la sécurité juridique en Haïti « Nous travaillons activement sur ce point, ainsi que sur la question de la sécurité. Haïti est un endroit sûr avec 6,5 actes criminels pour 100,000 habitants, un taux comparable à Long Beach (Etats-Unis). »

Le Premier Ministre a déclaré qu’Haïti espère attirer des touristes haut de gamme et des investisseurs multinationaux. Tout en reconnaissant qu’il s’agit d’un « rêve ambitieux pour un pays où 52% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté », Laurent Lamothe à fait la promotion du concept de construire une véritable industrie touristique en Haïti lors de réunions avec divers PDG « Haïti est ouverte aux affaires [...] Nous n’allons pas dépendre de l’assistance indéfiniment. »

HL/ S/ HaïtiLibre

Voir en ligne : Source : Haitilibre.com







Accueil | Plan du site | info visites 317482

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network