CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Haïti - Reconstruction : Présentation du Plan Stratégique de Développement d’Haïti à l’ECOSOC

lundi 6 août 2012 par Administrator

Le Conseil Économique et Social des Nations Unies (ECOSOC), qui tenait fin juillet à New York, sa session de fond annuelle pour 2012, s’est entretenu de la situation en Haïti, avec Mme Josépha Raymond Gauthier, la Ministre haïtienne de la Planification et de la Coopération Externe.

Au cours de cette réunion, Mme Gauthier a présenté les progrès réalisés dans le redressement du pays, tout en reconnaissant que la situation restait difficile « Cette situation ne fera que s’aggraver, si nos partenaires ne réalisent pas que l’heure n’est plus au découragement. » Soulignant que le gouvernement Martelly-Lamothe était résolu « à donner un meilleur visage à Haïti » en facilitant notamment les investissements et en promouvant l’État de Droit. Sur ce point, la Ministre a qualifié l’accompagnement de la communauté internationale d’obligation, afin de mettre Haïti sur la voie du développement durable et de parvenir à l’objectif fixé par le Président et le Gouvernement, à savoir faire d’Haïti un pays émergent d’ici 2030.

Le Plan stratégique de développement, élaboré par le Ministère de la Planification, est un outil destiné à rationaliser l’aide apportée au pays et à la pérenniser. Il sera sous peu l’objet de consultations publiques avec tous les acteurs intéressés au développement du pays.

Lors de son exposé détaillé du Plan de développement, M. Claude Grand Pierre, Conseiller spécial au Ministère de la Planification, a passé en revue la vision, les grands choix globaux, la stratégie et les grands chantiers pour le relèvement et le développement d’Haïti, à savoir : la refondation territoriale, économique, sociale et institutionnelle. Grâce à ce plan, Haïti propose une vision et un schéma clair à l’ensemble des bailleurs de fonds, ce qui a longtemps fait défaut dans la relation d’Haïti avec ses partenaires.

Mme Gauthier a souligné que ces priorités nationales, devaient également être celles des partenaires internationaux d’Haïti afin d’assurer la cohérence de l’aide et faciliter les investissements nécessaires au développement, à moyen et long terme du pays. Le nouveau cadre de coordination de l’aide au développement d’Haïti a aussi été abordé avec ses mécanismes, tant gouvernementaux que conjoints, d’efficacité de l’aide.

L’ECOSOC était également saisi du rapport de son Groupe consultatif sur Haïti, présidé par l’Ambassadeur Guillermo Rishchynski, Représentant Permanent du Canada auprès de l’ONU, et composé de onze autre pays, tous proches d’Haïti et soucieux de son développement. Dans son rapport, le Groupe a mis en avant la pertinence du Plan Stratégique de développement élaboré par le Gouvernement et appelé l’ensemble des acteurs internationaux à l’utiliser lorsqu’ils décident de l’aide à apporter au pays. Le Groupe incite également les bailleurs de fonds, à avoir directement recours aux structures administratives haïtiennes, plutôt que de passer par des canaux parallèles [ONG], qui ne font que disperser et fragmenter l’aide internationale. Parallèlement, des efforts continus sont attendus de la part des autorités haïtienne, pour mener à bien des réformes administratives et institutionnelles.

Participaient également à cette réunion, en duplex depuis Port-au-Prince, Monsieur Nigel Fisher, Coordonnateur Résident de l’ONU en Haïti, qui a fait état de l’appui du système onusien au Plan stratégique et a appelé à un appui coordonné de la part de la communauté internationale pour lui donner effet. L’objectif de renforcement des institutions haïtiennes est au cœur des activités de l’ONU en Haïti au cours de prochaines années, a-t-il souligné.

Le débat qui s’en est suivi avec les États membres du Conseil (Australie, Brésil, Canada, Chili, CARICOM, Etats-Unis, El Salvador, Mexique, République Dominicaine...) a mis en exergue l’appui dont bénéficie Haïti. De nombreux pays ont en effet exprimé leur volonté de continuer à aider le pays et de l’intégrer pleinement parmi leurs partenaires régionaux et internationaux. Si cela passe par le respect de certains engagements, eu égard au bon fonctionnement des pouvoirs publics, et suppose le maintien d’une présence internationale forte dans le pays, il n’en reste pas moins, que la communauté internationale demeure dans de très bonnes dispositions vis-à-vis du gouvernement Martelly-Lamothe, et est désireuse de l’accompagner, au-delà de la reconstruction post-séisme vers un développement à long terme.

En savoir plus sur l’ECOSC :

Le Conseil Economique et Social (ECOSOC) est l’un des six principaux organes des Nations Unies responsable d’établir des normes et de formuler des recommandations visant à réduire la pauvreté, améliorer la santé et l’éducation, promouvoir le respect des droits de l’homme et protéger l’environnement. Il constitue la structure centrale de coordination des activités économiques et sociales du système des Nations Unies.

Voir en ligne : Haitilibre.com







Accueil | Plan du site | info visites 317879

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network