CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Importance de la création d’emploi en Haïti !

dimanche 9 octobre 2011 par Wadner Isidor

La création d’emploi est le point central de développement économique sur lequel se reposent le progrès social et l’émancipation des citoyens. Il y a une urgence de créer de nouveaux emplois en Haïti pour sortir le pays de carcan.

Le travail est un droit fondamental qui revient à chaque citoyen et citoyenne dans la société avant même d’atteindre l’âge majeur, puisque dans beaucoup de pays de la planète on parle d’emploi pour les mineurs. Le travail n’est pas un privilège comme on le croit en Haïti, mais plutôt un droit et un devoir que possède chaque citoyen afin de prendre soin de lui-même et de sa famille, s’il en a. le citoyen doit aussi travailler pour payer les services nécessaires et les taxes en vue de contribuer au développement de son pays. Il faut dire que le travail est le moyen qui donne à l’individu son indépendance et son autonomie, sans oublier la maturité de décider pour lui-même et par lui-même. Quelqu’un qui travaille est utile à sa famille et à son pays. L’article 35 (Section G), alinéas « De la liberté du travail » de la constitution de 1987 dit : « La liberté du travail est garantie. Tout citoyen a pour obligation de se consacrer à un travail de son choix en vue de subvenir à ses besoins et ceux de sa famille, de coopérer avec l’État à l’établissement d’un système de sécurité sociale ».

On comprend la nécessite aujourd’hui pour l’État de créer des ouvertures, puis mettre des moyens en place afin de permettre au secteur privé et les investisseurs étrangers d’investir en Haïti moyennant la création de nouveaux emplois, parce que c’est l’unique possibilité de sortir le pays de la pauvreté extrême qu’il génère actuellement. Il est unanime que le travail est la principale source de progrès et de développement d’une société ; car plus il y a d’emplois, plus la société va progresser. Dans un pays où environ 40% de la population en âge de travailler est au chômage et plus de 60% de la population se trouve au-dessous du seuil de la pauvreté une politique d’ouverture s’avère de plus en plus importante. Dans le cas d’Haïti, il ne peut y avoir de développement possible sans la création de nouveaux emplois dans les principaux secteurs de la vie nationale comme la construction, l’agriculture, la pêche, le transport, les manufactures, l’éducation, la santé, le tourisme, etc. La situation d’instabilité qu’a connue le pays pendant ces vingt-cinq (25) dernières années a amené beaucoup d’investisseurs haïtiens et étrangers à fuir le pays, sans parler des petites et moyennes entreprises qui ne sont plus aujourd’hui à cause de l’insécurité et l’incertitude qui règnent depuis.

Aujourd’hui il y a l’urgence de créer des emplois afin de permettre à la population de sortir de cette impasse difficile. Quand on sait que plus de 50% des jeunes professionnels dans le pays n’ont pas d’emploi, sans oublier le nombre de ceux qui étudient dans les universités et les écoles de formation technique ou professionnelle dans l’espoir de trouver quelque chose bientôt. Cette situation de chômage suscite beaucoup d’indignation et d’inquiétude au sein de la société et pour l’avenir de la génération à venir et, est aussi la cause de l’augmentation de la délinquance et l’insécurité en Haïti.

Afin de créer de nouveaux emplois et permettre aux jeunes professionnels du pays de trouver des débouchées pour qu’ils n’ont plus envie de quitter cette terre, cela demande beaucoup d’effort, d’autant plus que le premier problème à aborder en ce sens est l’insécurité qui est le principal obstacle au développement du pays et donc la principale crainte de bien des personnes qui désirent investir dans le pays. Combien d’haïtiens de la diaspora sont prêts à investir en Haïti dans le but de donner du travail aux citoyens qui sont lassés du chômage, mais l’insécurité demeure toujours leur principale crainte. Cela signifie que la plus importante démarche que doit entreprendre l’État haïtien, c’est de rétablir la sécurité et de donner la garantie aux investisseurs que leurs capitaux seront protégés. De plus, il est nécessaire qu’il ait une révision des tarifs de douane qui n’ont pas cessé de grimper le plafond au cours de ces dix dernières années et qui font peur aux importateurs. On n’est pas sans savoir que la hausse des frais de dédouanement est la cause du ralentissement des activités économiques en Haïti depuis la montée du régime lavalas jusqu’à date. En ce sens le gouvernement en place devrait faire une révision des prix des services de douane et déployer l’effort nécessaire afin d’ouvrir les ports des villes de province en vue d’embaucher plus de gens dans les services publiques. Parce qu’autant que les services se concentrent à un seul endroit, en ne créant pas de nouvelles ouvertures dans les secteurs clés, c’est autant que le pays restera confiné dans la misère et le sous-développement.

Il faut donc reconnaître que le peuple haïtien est un peuple qui a beaucoup de courage et qui aime travailler, même dans les circonstances les plus pénibles. Si on arrive à instaurer la sécurité et la stabilité en Haïti, et donner la garantie aux investisseurs que leurs capitaux ne seront pas détruits ou pillés un jour ou l’autre comme d’habitude, cela permettra sûrement la création de beaucoup d’emplois dans plusieurs domaines, ce qui est indispensable pour sortir le pays de ce carcan. Il est important à ce que les responsables se penchent sur cet aspect combien important, parce qu’une population dont la majorité vit dans la pauvreté ne peut pas faire avancer le pays voire contribuer à son au développement, si les gens pourvus ne trouvent les moyens d’investir en vue d’avoir en retour des profits, et cela, pour le bien être de tous.

Wadner Isidor

Wadneri26@yahoo.fr








Accueil | Plan du site | info visites 322757

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Textes d’Opinion   Politique de publication

Haitimonde Network