CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com
Décision de la Cour constitutionnelle

La CARICOM maintient sa solidarité à Haïti

mardi 11 mars 2014 par Administrator

Le président Michel Martelly a quitté Port-au-Prince lundi pour Saint-Vincent-et-les-Grenadines où il participe actuellement à la deuxième journée de la 25e Réunion inter-sessionelle de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté caribéenne (CARICOM).

Une fois de plus, les pays de la région renouvellent leur soutien aux Dominicains victimes de l’arrêt du tribunal constitutionnel en République dominicaine.

Après Haïti en 2013, cette année, Saint-Vincent-et-les-Grenadines accueillent le 25e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement membres de la CARICOM. Pour la première journée de cette réunion internationale de deux jours, lundi et mardi, les décideurs politiques de la région ont abordé les problèmes économiques auxquels font face les pays de la zone, a rapporté le chancelier haïtien, Pierre-Richard Casimir qui accompagne le président Michel Martelly à ce sommet.

Joint au téléphone lundi soir par Le Nouvelliste depuis Saint-Vincent-et-les-Grenadines, le ministre haïtien des Affaires étrangères a ajouté que le dossier de réparation des Etats de la région victimes de la colonisation et du système esclavagiste a été également abordé. Il y a eu même une présentation sur le sujet. Il a été suggéré aux pays membres de la CARICOM de former des comités nationaux afin de réfléchir sur le sujet et voir la meilleure façon d’aborder les pays colonisateurs sur le problème.

Pour la deuxième journée du sommet ce mardi, le chef de l’Etat haïtien aura la possibilité de donner son point de vue sur le problème relatif à la décision de la Cour constitutionnelle dominicaine qui enlève la nationalité dominicaine à des milliers de Dominicains d’origine haïtienne. Les pays de la CARICOM et Haïti n’ont pas changé de position sur le dossier, a indiqué le ministre Casimir. Les Etats de la région vont également se prononcer sur le dossier. « Nous attendons une loi de la République dominicaine pour résoudre le problème. Nous espérons que dans les jours qui viennent cette loi sera publiée », a indiqué le chancelier haïtien.

Dans une ambiance de convivialité, le président Martelly s’est entretenu séparément, en marge de la première journée du sommet, avec les dirigeants de la Jamaïque, de Trinidad and Tobago, entre autres. Des rencontres formelles et informelles, a souligné le ministre Casimir. Michel Martelly retournera au bercail le mardi 11 mars, a annoncé un communiqué de la présidence.

Robenson Geffrard
rgeffrard@lenouvelliste.com

Voir en ligne : Le Nouvelliste







Accueil | Plan du site | info visites 317482

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités Nationales et Internationales  Suivre la vie du site Political Crisis   Politique de publication

Haitimonde Network