CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com
Pays de la Caraïbe/Coopération

La Martinique renforce sa coopération avec Haïti

samedi 22 février 2014 par Administrator

Depuis plusieurs jours, des élus de la Martinique et responsables de la CACEM sont en visite en Haïti. Ces officiels, parmi eux les maires de Fort-de-France et de Lamentin, sont là pour inaugurer des panneaux photovoltaïques placés dans la région des Palmes et avancer sur d’autres projets de développement qu’ils ont dans ces zones. Ils ont rencontré Le Nouvelliste à l’ambassade de France à Port-au-Prince

« Yon sèl dwèt paka pran pis, ni yon sèl dwèt paka manje kalalou ». Ce sont là des mots de la langue créole que se partagent Martinique et Haïti, qu’utilise le maire de Fort-de-France pour expliquer la coopération entre la région française et la République d’Haïti. Raymond Saint-Louis Augustin, premier vice-président de la CACEM, qui n’est pas à sa première visite dans le pays, souligne d’entrée de jeu : « Nous n’avons pas d’argent à donner, par contre, nous sommes porteurs d’idées et de modèles ».
La Communauté d’agglomération Centre Martinique (CACEM) et le Conseil régional de la Martinique ont sollicité Electriciens sans frontières pour « sécuriser et redonner vie » aux communes de Petit-Goâve, Grand Goâve, Gressier et Léogâne de la région des Palmes, grâce à l’installation de 49 lampadaires solaires dans ces quartiers en pleine reconstruction. Cette délégation d’élus de la Martinique est dans le pays pour inaugurer ces installations.

Cela fait déjà plus de trois ans que des élus de la région Martinique coopèrent avec des maires de la région des Palmes en Haïti. « Nous conduisons une action que nous aimerions voir aboutir en sachant cependant, que si nous avons aidé à mettre des choses en route elles ne nous appartiennent pas et ne nous appartiendront pas. C’est l’affaire des habitants… », a indiqué au journal le maire de Fort-de-France

Selon Raymond Saint-Louis Augustin, ils ont choisi d’intervenir dans la région des Palmes parce que ces zones du pays ont été parmi les plus touchées lors du tremblement de terre de janvier 2010.

Le maire de Lamentin, Pierre Samot, président de la CACEM, s’est dit satisfait de constater que maintenant, les gens restent plus tard dans les rues qui sont désormais éclairées. « C’est déjà participer à un développement économique de ces zones et la vie sociale reprend la nuit », a dit l’élu martiniquais qui n’est pas à sa première visite en Haïti. Il a déjà coopéré avant le tremblement de terre avec des responsables de municipalités comme l’ancien maire de Carrefour, Yvon Jérôme.

Pour sa part, Karine Galy, vice-présidente de la Commission de coopération du Conseil régional de Martinique, a indiqué qu’en plus de ce projet d’installation de lampadaires, la région de la Martinique a une coopération plus globale avec Haïti. « Nous avons décidé dans le cadre de notre stratégie de coopération avec Haïti de positionner un agent permanent du Conseil régional, Stéphane Louis Gustave, afin de pouvoir développer de manière plus pérenne et sécuriser davantage un certain nombre de projets de développement économique, culturel et social par les partenaires haïtiens », a-t-elle expliqué.

Avant de quitter le pays, cette délégation d’élus de la région de Martinique a rencontré, entre autres, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales. Ces officiels projettent d’autres visites dans le pays pour avancer avec les projets en cours et venir avec d’autres.
Robenson Geffrard
rgeffrard@lenouvelliste.com

Voir en ligne : Le Nouvelliste







Accueil | Plan du site | info visites 317482

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités Nationales et Internationales  Suivre la vie du site Synthese du jour   Politique de publication

Haitimonde Network