CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Le bureau haïtien du droit d‘auteur le « BHDA » va passer à l’action

mercredi 29 août 2012 par Administrator

Les responsables du bureau haïtien du droit d’auteur ont organisé ce mercredi une conférence au local du ministère de la culture. Cette rencontre s’est déroulée sur les mesures à prendre pour stopper le piratage dans le pays.


« Des mesures strictes visant à faire respecter le droit d’auteur en Haïti vont être prises. Les artistes doivent vivre de leurs œuvres, nous allons les accompagner et passer à l’action ».Telle est la déclaration faite par le directeur général du bureau haïtien du droit d’auteur « BHDA », monsieur Emmanuel Derivois. Il a fait comprendre qu’au cours de la semaine prochaine, il va passer à l’action pour stopper le piratage en Haïti, car celui- ci est comme un cancer dans la vie des artistes. Ainsi, les pirates sont prévenus, affirme monsieur Derivois.

Pour sa part M. Ronald Delerme dit « Baba » cinéaste, qui prenait la parole en la circonstance, se disait satisfait de cette initiative des responsables du BHDA qui veut éliminer, une fois pour toutes, le piratage en Haïti. Par ailleurs, il souligne que les marchands illégaux de CD, DVD et d’autres œuvres artistiques pourraient aussi contribuer de manière formelle à la promotion des œuvres des auteurs si ceux-ci étaient vraiment protégés.

Toutefois, ne voulant pas que sa déclaration soit prêtée à confusion, monsieur Delerme a souligné qu’elle n’est pas faite dans le but de détourner les responsables du BHDA de leur mission, mais elle consiste plutôt à protéger le droit des artistes en transformant les pirates en marchands formels.

De son côté, monsieur Jacques Emmanuel Agénor qui est le responsable de la direction juridique du BHDA, s’est félicité de l‘initiative qui est très louable. Selon le Juriste, protéger le droit des créateurs artistiques haïtiens est un devoir pour le BHDA à tous les niveaux. Par ailleurs, il encourage les artistes qui n’ont pas encore inscrit et enregistré leurs œuvres de le faire le plutôt que possible au local du bureau. Toutefois le directeur juridique du BHDA se dit prêt à travailler en parfaite collaboration avec les artistes pour éradiquer définitivement le piratage des œuvres artistiques des Haïtiens.

aajovani005@yahoo.fr

James Jovin

Voir en ligne : Source : Le Matin Haiti







Accueil | Plan du site | info visites 327605

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network