CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Le gouvernement promet des lendemains paisibles aux automobilistes et riverains

mercredi 10 avril 2013 par Administrator

La nuisance sonore de sirènes et de gyrophares allumés interpelle le gouvernement. Le Premier ministre Laurent Lamothe et le responsable de la Direction de la circulation et de la police routière (DCPR), Will Dimanche, promettent des lendemains paisibles aux automobilistes, riverains et piétons trop souvent écoeurés par les abus de pouvoir.

"Fini la dérive !", s’exclame Will Dimanche. Le directeur de la circulation et de la police routière, qui s’exprimait en marge d’une surprenante visite du Premier ministre à son bureau, promet de freiner l’utilisation abusive des sirènes et des gyrophares tant à la capitale que dans la province. "Seuls les cortèges du chef de l’Etat et du Premier ministre, les véhicules officiels, de la police, des ambulances et pompiers et ceux prévus par les lois sont habilités à utiliser la sirène et les gyrophares", a martelé M. Dimanche lors d’un point de presse conjoint avec le chef du gouvernement.

"Le président Michel Martelly et le Premier ministre Lamothe ne sont pas insensibles à la grogne de la population. Ils nous autorisent à mettre de l’ordre dans le secteur", a ajouté le commissaire Dimanche. Ces dispositions s’inscrivent sur le long terme, a assuré celui qui est aux commandes de la Direction centrale de la police routière (DCPR) depuis bientôt deux ans. "Récemment, nous avions stoppé le véhicule d’un mineur avec un gyrophare qu’utilise habituellement la police", se lamente le patron de la DCPR, qui entend sanctionner les contrevenants aux normes de la circulation.

Un modèle de sticker qui sera apposé sur le pare-brise avant des véhicules habilités à teinter leurs vitres a été présenté à la presse en marge de la visite surprise du Premier ministre Lamothe. "Cette visite entre dans le cadre de la lutte contre la corruption et des efforts consentis pour améliorer les conditions des services à la clientèle, a indiqué le chef du gouvernement. Nous sommes là, a-t-il ajouté, pour agir sur les problèmes auxquels la DCPR est confrontée."

Du nombre des solutions à certains problèmes, Laurent Lamothe annonce l’arrivée d’une centaine de motocyclettes et l’installation immédiate d’un système Internet wi-fi dans les locaux de la DCPR et de l’annexe de la DGI portant encore les stigmates du séisme de janvier 2010.

Les problèmes récurrents de la Police nationale d’Haïti ne se limitent pas à la seule DCPR. "Des 500 véhicules constituant le parc automobile de toute l’institution policière, seulement 150 sont fonctionnels", a révélé le Premier ministre. Des dispositions, dit-il, seront prises pour réparer les 350 véhicules immobilisés pour des raisons diverses.

En attendant, les 500 agents de la circulation affectés dans les différentes régions du pays seront bientôt différenciés des policiers administratifs et des unités spécialisées de l’institution. Le Premier ministre, qui a apprécié un échantillon d’uniforme accroché au bureau de Will Dimanche, a approuvé une requête de ce dernier.

Claude Gilles








Accueil | Plan du site | info visites 317482

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network