CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Rencontre entre les autorités policières haïtiennes et dominicaines - par : John Smith Sanon, Le Nouvelliste

dimanche 18 septembre 2011 par Administrator

Le chef de la police haïtienne et celui de le Police dominicaine se sont réunis ce vendredi 16 septembre 2011, dans la ville frontalière de Jimani, dans l’objectif de former des ateliers de travail en vue de renforcer les liens qui existent entre les autorités policières des deux pays voisins. Cette rencontre s’est inscrit dans le cadre de la lutte contre la criminalité transnationale.

Le directeur général de la Police nationale d’Haïti, Mario Andrésol, a rencontré pour la première fois son homologue dominicain, José A. Polanco Gomez, récemment installé à la tête de la police dominicaine. Les deux responsables ont convenu que la collaboration entre les deux polices est fondamentale dans la répression de la délinquance sur l’île.

« Il ne s’agit pas d’une grande première : nous avions l’habitude de rencontrer la police dominicaine, mais cette fois, nous nous trouvons dans une nécessité particulière de nous unir avec eux pour renforcer la coopération qui a toujours existé entre nous dans la lutte contre la drogue, la traite de personnes, le vol de véhicules et le trafic d’armes à feu », a souligné le directeur général de la police nationale d’Haïti.

« Il n’est pas possible que dans la région de l’Amérique latine, il y ait des pays qui, en 2010, ont eu des chiffres qui vont jusqu’à vingt milles morts. Actes de ces bandits, voleurs de véhicules, kidnappeurs et trafiquants de drogue », a révélé le chef de la police dominicaine, José A. Polanco Gomez, indiquant qu’il est très important que les forces de sécurité d’une île puissent unir leurs efforts afin de fermer tous les espaces qui favorisent des activités criminelles. « Seule la coopération internationale nous permettra d’améliorer la situation par rapport à ce qu’elle est aujourd’hui », a-t-il ajouté.

Durant cette journée de travail, tous les directeurs départementaux et certains commissaires principaux haîtiens présents à cette rencontre ont eu l’occasion de lier connaissance avec leurs homologues dominicains, puis ont discuté de thèmes liés au crime organisé et aux autres délits que les deux pays doivent affronter. La sensibilisation des populations haïtienne et dominicaine à ces phénomènes par l’éducation a été aussi abordée.

rois voitures dominicaines, volées en République dominicaine et transférées en Haïti, ont été remises par le chef de la police haïtienne au directeur général de la police dominicaine en échange de deux prisonniers haïtiens, Samuel Beauplan et José Sonson, qui s’étaient évadés du pénitencier national d’Haïti, lors du tremblement de terre. « Ces trois voitures ont été remises symboliquement ; il s’agit de 60 voitures dominicaines volées, que la PNH a récupérées sur le sol d’Haïti. Les autres voitures seront remises sous peu », a précisé le chef de la police haïtienne.

En outre, d’autres fugitifs et trafiquants de drogue haïtiens sont recherchés en République dominicaine. Une clé USB, contenant une liste d’environ cinq mille bandits, kidnappeurs et évadés de prison recherchés par la police haïtienne, a été également remise à la police dominicaine. Parallèlement, en Haïti, les noms et photos des criminels recherchés seront publiés dans les journaux, selon ce qu’a expliqué M. Andrésol.

« Cela constitue un signal clair que nous envoyons aux kidnappeurs qui ont quitté la République dominicaine pour venir évoluer en Haïti, aux trafiquants de drogue et à tous autres bandits qui utilisent la frontière pour mener des activités louches », a indiqué Mario Andrésol, faisant remarquer que les deux institutions se sont entendues sur un ensemble de points qui leur permettront de faire des échanges d’informations plus facilement et plus rapidement. « Nos liaisons se renforceront de façon à permettre que nos travaux se réalisent avec beaucoup plus d’efficacité », a-t-il dit.

Interrogé sur le traitement que subissent certains Haïtiens en terre dominicaine, le D.G. de la PNH a affirmé avoir soulevé ce problème à l’attention de son homologue dominicain qui a promis de renforcer la présence de la police dominicaine dans les zones frontalières afin d’éviter que nos compatriotes subissent des actes de violence provenant de bandits dominicains.

Mario Andrésol, qui reconnaît que la police dominicaine dispose de beaucoup plus de moyens que celle d’Haïti, a expliqué que les discussions porteront également sur des accords bilatéraux grâce auxquels des officiers de police haïtiens pourront participer en République dominicaine à des séances d’entraînement concernant les investigations sur la criminalité, une démarche qui permettra de remettre sur pied la police des frontières en Haïti.

John Smith Sanon

jsmithsanon@gmail.com








Accueil | Plan du site | info visites 330139

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site NOUVELLES D’HAITI  Suivre la vie du site Revue de la Presse en Haiti   Politique de publication

Haitimonde Network