CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Un pouvoir fissuré, prêt à tomber - Par : Jean Erich René

jeudi 25 février 2010 par Erich Jean René

Un pouvoir fissuré, prêt à tomber

Jean Erich René

S’il y a une conclusion sûre et certaine à tirer du tremblement de terre du 12 janvier 2010, c’est l’imminence de la chute de Préval.En effet, l’incapacité du Gouvernement à répondre aux exigences minimales de la population, le discrédite aux yeux des observateurs tant nationaux qu’internationaux. Préval vient de prouver qu’il ne peut rien gérer, pas même l’aide internationale. Il est prêt à tous les compromis pour garder virtuellement le fauteuil présidentiel. Il n’a aucune légitimité suite au chambardement créé par la Communauté Internationale. Le vide politique se précise de jour en jour. Les USA, la France, le Brésil et même la Dominicanie exécutent une valse diplomatique défavorable à la souveraineté nationale.

Le tandem France –St Domingue nous réserve de désagréables surprises. Le Président de l’Union Europenne Nicolas Sarkozy a mis 70 millions de dollars à la disposition de Lionel Fernandez afin de voler au secours d’Haiti. Le Président déséquilibré, René Préval, a donné à Fernandez le mandat de négocier avec le Quai d’Orsay au nom d’Haiti. Effectivement Fernandez au cours de son voyage à Paris a négocié l’extradition d’Amaral.. La reconstruction du Palais National est envisagée par la France.Dans cette course à la montre pour la main-mise sur Haiti l’on comprend pourquoi Kouchner fut le premier à dénoncer l’Occupation américaine à la faveur du tremblement de terre du 12 Janvier 2010. Dans ce débarquement pluriel, sous le couvert d’aide humanitaire urgente, Lionel Fernandez réclamait la présence des membres du Haut Etat Major de son Armée. Ce réflexe colonial a été vite dépisté et réprimé. On lui a concédé tout de méme un contingent de 150 soldats.

Malgré ces chassées-croisées diplomatiques, aucune solution tangible n’a encore été prise en faveur des victimes. Une menace insurrectionnelle se profile sur l’ensemble du Territoire National. Le Peuple haitien a atteint son seuil de tolérance. L’exit que lui a offert le Gouvernement Préval-Bellerive c’est l’exode vers les villes de Province. Des tickets sont payés pour faciliter leur fuite afin de pallier le mal à Port-au-Prince. Les Villes comme les Cayes , Jérémie, Gonaïves, Cap-Haitien, Port de Paix, Hinche, Maïssade etc. n’ont pas les structures d’accueil nécessaires pour héberger ce flot d’immigrants. Un sentiment de xénophobie se manifeste chez les populations hôtes.On craint la présence évidente des criminels notoires échappés de la prison de Port-au-Prince.

Le Gouvernement Préval Bellerive a transféré le problème dans nos villes de Province. Il s’agit d’une déconcentration sans aucune décentralisation. Cette poussée démographique inattendue va provoquer une brusque augmentation de la demande, suivie d’une flambée des prix des produits de première nécessité. Les problèmes d’insécurité et d’insalubrité vont certes se poser pour nos Mairies et nos Commissariats de Police qui ne disposent déjà que d’un maigre budget . Le Pouvoir Central en agissant de la sorte vient d’augmenter au centuple les frustrations et le stress d’une population déjà aux abois.

Comment contrôler cette vapeur favorable à une explosion sociale et la transformer en énergie motrice. La théorie n’est autre que la codification d’une pratique éprouvée. L’empirisme est à l’avant-garde des équations les plus complexes mises au point par les chercheurs. La situation presse et exige des solutions immédiates en tenant compte des erreurs du passé afin de ne pas les répéter. Est-il conseillé de garder Préval ou de le renverser ? Telle est la grande question qui agite les discussions dans les Ambassades et les Chancelleries des pays intéressés.

D’un côté, Préval n’a pas la capacité de mater la rébellion qui s’annonce. Entouré d’opportunistes nationaux et internationaux, il tente de gérer la perte certaine de son pouvoir à son profit. Déjà il a publiquement exprimé la peur d’être jugé et emprisonné comme Ertha Pascale Trouillot et Yvon Neptune. Aussi il entend convoquer le Parlement afin de proroger son mandat. De l’autre côté, les acteurs internationaux ont des intérèts économiques en jeu en Haiti surtout dans le domaine de la Communication. De plus, pour des raisons d’ordre pratique, il n’est pas question d’envisager les élections dans un futur proche. Tous les registres électoraux sont sous les décombres., pas d’extraits d’archives. Au sens des décideurs internationaux, l’unique porte de sortie c’est la mise en place d’un fac simile d’un Gouvernement Intérimaire chargé de conserver les acquis des protagonistes afin de faciliter le retour du statu quo ante. En 2006 en faissant succéder Préval à Aristide, l’expérience a été assez concluante avec Gérard Latortue. Ne varietur !

Ce sont les mêmes inspecteurs qui sont sur place avec les mêmes instruments d’analyse : Bill Clinton, Hilary Clinton, Edmond Mulet etc., on doit s’attendre au même résultat. Les Gouvernements étrangers ne peuvent pas décider de manière aussi flagrante sous prétexte d’une politique de la main tendue. Nous ne pouvons pas commettre deux erreurs de suite.Pendant 20 ans nous avons connu 8 interventions internationales sans aucune amélioration de notre sort. Au contraire nous perdons les entreprises nationales au profit des nos prétendus protecteurs. Les rideaux sont ouverts, le combat vient de commencer. Le samedi 30 janvier 2010, soit 18 jours après le séisme, en visite au Palais National le Président René Préval a été chahuté par les badauds.Il aurait dû prendre la même décision que le Roi Christophe devant le constat de son impuissance.En présence d’un pouvoir fissuré, prêt à tomber, donc dangereux, l’économiste Paul Collier recommande l’établissement d’une Autorité Temporaire en Haiti. Les rénes seraient entres les mains de l’Envoyé Spécial de l’ONU en Haïti. Des Citoyens conséquents doivent monter sur la scène politique pour dialoguer avec la Communauté Internationale et proposer une alternative plus digne et plus louable pour la Nation








Accueil | Plan du site | info visites 317879

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site FOIRE D’OPINIONS  Suivre la vie du site Textes d’Opinion   Politique de publication

Haitimonde Network