CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Une nouvelle promotion au service de l’administration financière publique

jeudi 10 mai 2012 par Administrator

L’Ecole nationale d’administration financière (ENAF) vient de couronner 84 nouveaux cadres de l’administration publique. Après deux ans de riches expériences et de précieuses leçons, les récipiendaires de la promotion Rémy Matthieu se sont dit prêts à travailler ardemment à rehausser l’éclat de notre nation. La cérémonie de collation de diplômes s’est déroulée au local de l’ENAF, à Tabarre, ce mercredi 9 mai 2012.

Haïti : Dans une atmosphère de joie, de ravissement, les nouveaux diplômés de l’ENAF ont défilé heureux, sous une tente géante décorée, qui accueillait la cérémonie. Tour à tour, vêtus de costumes bleu marin, cravates rouges et chemises blanches, ils ont esquissé de larges sourires aux cadres supérieurs de l’administration publique, aux représentants du ministère de l’Economie et des Finances, aux anciens de l’ENAF et aux parents, qui constituaient l’assistance. Sourires qui expriment leur sentiment de satisfaction d’avoir réussi ce véritable "parcours de combattant".

« Le couronnement d’un parcours long et ardu », a dit le premier lauréat de cette 5e promotion de l’ENAF depuis sa réouverture en 2005. Fier d’intégrer l’élite des couronnés de cette école, M. Réginald Pierrot croit que réussir à l’ENAF nécessite un niveau élevé de protocole, de discipline et de rigueur. « Cette nouvelle promotion a vécu 2 ans d’aventures intellectuelles et humaines, trépidantes. Nous avons consenti d’énormes sacrifices pour en arriver là », a-t-il révélé, citant entre autres les moments difficiles ayant découlé du séisme de 2010 qui a causé d’importantes pertes matérielles et humaines à l’école. « Nous avons travaillé huit heures par jour, sept jours sur sept, sans jour de fête ni de congé, mettant momentanément de côté notre famille et nos amis, pour nous consacrer uniquement à nos études », a-t-il confié.

Réginald Pierrot a fait référence à la crise économique mondiale pour expliquer que les défis auxquels ils auront à faire face seront de plus en plus difficiles. Il a attiré l’attention sur la nécessité urgente de former des cadres pour la gestion efficace des finances publiques en cette période d’augmentation du chômage et de ralentissement des activités économiques.

Baptisée Rémy Matthieu (Professeur décédé en février 2011, qui a marqué son passage à l’Université dans les domaines de la communication et de la gestion de l’administration publique), cette nouvelle promotion a formé 84 cadres, dont 18 en filière Douane, 24 en filière Impôt, 27 en filière Trésor et 14 en filière Economie, qui sont déjà à l’oeuvre depuis le mois d’octobre dans plusieurs institutions publiques sur tout le territoire national. « Cette promotion vient d’atteindre la barre des 350 diplomés issus de 11 facultés publiques et privées de la place », selon le directeur général de l’ENAF, Pierre Renaud Julien, félicitant le travail accompli par l’institution qu’il dirige. « Depuis sa création en 1978, explique-t-il, l’ENAF a formé des cadres qui occupent jusqu’à présent les hautes sphères de l’administration publique. Elle a connu une période de dysfonctionnement, mais depuis sa reprise en 2005, elle travaille plus rigoureusement ». Placée sous la tutelle du ministère de l’Economie et des Finances, l’ENAF recrute chaque année ses étudiants sur concours par souci de donner une chance égale à tous, avec respect de l’équité de genre.

Environ 36 millions de gourdes (avec une augmentation de 16% cette année) sont investies chaque année dans la formation de ces cadres. Ce qui ne constitue pas une dépense vaine selon le directeur général du MEF, Pierre Etienne, qui croit qu’il reste encore beaucoup à faire. Il cite entre autres la création des services et sections, la poursuite des formations initiales, des formations continues et des programmes de recyclage. Une enveloppe de 5 millions de dollars serait déjà disponible pour la reconstruction de l’ENAF, selon le DG du ministère de l’Economie et des Finances, qui rêve de voir s’intensifier la formation des cadres, de tous les cadres.

John Smith Sanon

jsmithsanon@lenouvelliste.com

Voir en ligne : www.lenouvelliste.com







Accueil | Plan du site | info visites 317738

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site EDUCATION  Suivre la vie du site Jeunesse & Education   Politique de publication

Haitimonde Network