CAPSULES-HAITIMONDE.COM - Les Dernières Nouvelles d’Haiti - Tout sur l’actualité haitienne - Le réseau de référence Haitimonde.com

Une plaque en hommage à Aimé Césaire inaugurée au Lycée Louis le grand : Par David Reinhardt

jeudi 21 mai 2009 par Grioo.com

En présence de Patrick Karam, délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’Outremer et initiateur de la cérémonie, de Xavier Darcos, ministre de l’Education nationale, et de Fadéla Amara, sécretaire d’état chargée de la politique de la ville, le lycée Louis le Grand a rendu un hommage le 17 Mai à un de ses illustres élèves, Aimé Césaire. Une plaque du défunt poète figurera désormais aux cotés de celle de Sedar Senghor, sur les murs d’une salle de classe.

« Tu seras mon bizuth ».
Ces propos quelque peu corrosifs resteront dans l’histoire. L’auteur de ces paroles, Léopold Sedar Senghor, s’adressait à Aimé Césaire, jeune étudiant, a peiné débarqué dans la métropole avec une lettre de recommandation de son professeur pour s’inscrire au lycée Louis le Grand. On était au début des années 30.

Un an après sa disparition, le prestigieux lycée de la rue saint-jacques rend hommage à l’illustre poète, homme politique et père de la négritude. Aimé Césaire a été immortalisé dans une salle de classe du Lycée Louis le Grand. Sur une plaque dorée, le nom de l’ancien maire de Fort-au-France trône aux cotés de celle de Sedar Sengor, son compère de toujours. L’hommage fut beau et marqué par la présence de deux membres du gouvernement, Fadéla Amara et Xavier Darcos.

Ancien professeur du lycée Louis le Grand, le ministre de l’Education nationale livra un véritable panégyrique à l’endroit d’Aimé Césaire : "Il était un oracle, un patriarche. Aimé Césaire incarnait le peuple, la négritude et la vérité". Patrick Karam, le délegué inter-ministériel chargé de l’Outre-mer, quant à lui, a insisté sur la vision du père de la négritude. "Pour Cesaire, les français de l’Outre-mer sont des français à part entière non des français à part. Est-ce que l’identité française se réduit à l’hexagone ? " . Jamais avare en boutades et rhétoriques en tous genres, Aimé Césaire aurait surement trouver les mots justes pour répondre à cette question, lui dont le père disait : "quand Aimé parle, la grammaire sourit".

La plaque en l’honneur d’Aimé Césaire au lycée Louis-Le Grand

La plaque en l’honneur de Leopold Sedar Senghor

Allocution de Patrick Karam, initiateur de la cérémonie, entouré de Xavier Darcos, Jean-François Gonzalez et Joël Vallat

Allocution de Joël Vallat (proviseur du lycée Louis Le Grand) en présence de Jean-François Gonzalez (réalisateur d’un documentaire sur Aimé Césaire), de Xavier Darcos, Fadela Amara et Patrick Karam,

Fiche de liaison d’Aimé Césaire exposée au lycée Louis Le Grand

Source : Site Web Grioo.com








Accueil | Plan du site | info visites 331211

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site SPORTS & CULTURE  Suivre la vie du site Arts & Culture   Politique de publication

Haitimonde Network